Quel est le métier freelance qui rapporte le plus ?

Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest
Vous souhaitez connaître le métier freelance qui rapporte le plus ? Voici ma sélection des métiers très rémunérateurs sur Internet !

Table des matières

Vous êtes prêt(e) à devenir travailleur indépendant et vous souhaitez connaître le métier freelance qui rapporte le plus. Alors, sachez que votre rémunération peut dépendre de plusieurs paramètres comme votre communication, votre relation client, votre niveau d’expertise (débutant, intermédiaire, expert) et bien d’autres encore…

Que ce soit clair, il est possible que vous choisissiez l’un des métiers suivants, mais vous avez des difficultés à trouver vos premiers clients. Inversement, votre métier freelance n’apparaît pas sur cette liste, mais vous arrivez à générer des revenus conséquents.

Cette sélection des métiers les plus porteurs en travail autonome est basée sur le nombre de recherches des compétences en question et le taux journalier moyen (TJM) des freelances.

Consultant informatique

Si vous êtes à la recherche d’un métier freelance qui peut vous rapporter beaucoup d’argent, vous pouvez choisir de devenir consultant indépendant en informatique.

Sur Internet, les consultants indépendants dans le domaine de la technologie de l’information ou information technology (IT) peuvent facturer un tarif journalier à partir de 800 €.

Cela peut s’expliquer par le nombre important de demandes de consulting, notamment la demande de compétences en informatique et en communication.

Appelé également analyste informatique, le consultant IT a pour mission de :

  • faire un diagnostic des technologies existantes au sein de l’entreprise cliente,
  • proposer une solution personnalisée,
  • trouver des prestataires capables de répondre à l’objectif défini dans un cahier de charges,
  • suivre l’avancement du projet et de mesurer l’efficacité de la nouvelle technologie mise en place.

Donc, vous devez bien maîtriser le marché de l’informatique, les domaines du web et les outils de gestion de projet. En effet, la spécialisation sur les Nouvelles Technologies de l’Information et de la Communication (NTIC) est un atout majeur.

Par ailleurs, vous pouvez vous spécialiser en tant qu’expert en cybersécurité (la sécurité informatique est un marché lucratif) ou en tant que consultant ERP (vous allez intervenir sur des équipements informatiques et progiciels) ou encore en tant que consultant en Big Data.

Mais au-delà de ces aspects techniques, vous devez avoir le sens de la relation humaine, car vous jouez avant tout le rôle d’un conseiller. Des compétences juridiques peuvent être nécessaires, notamment dans le cadre de la rédaction des contrats commerciaux.

Travailler comme consultant freelance vous permet donc de générer des revenus conséquents. Mieux encore si vous avez déjà quelques années à votre actif. Vous pouvez être amené à devenir consultant senior ou chef de projet. Et là, vous pouvez prétendre à une rémunération à plus de 1200 € par jour.

Développeur web freelance

Le développement web est également un métier freelance très rémunérateur. Le tarif journalier moyen (TJM) dans ce secteur d’activité oscille entre 300 à 600 €. Cela dépend de votre expérience et de votre spécialisation.

En effet, un développeur web a pour mission de créer un site internet, une application mobile ou des plateformes web. Donc, vous devez savoir utiliser un ou plusieurs langage(s) de programmation comme HTML, PHP, Python, JavaScript, etc. Vous devez également maîtriser les framework ou les CMS comme WordPress, Drupal, etc.

Une connaissance sur le système de gestion des bases de données est également nécessaire : MySQL, Oracle, PostgreSQL, etc. En fonction de l’étendue du projet client, vous pouvez devenir développeur front-end, développeur back-end ou développeur fullstack.

Bien évidemment, la spécialisation est le moyen le plus efficace pour gagner plus d’argent en étant développeur freelance. En fonction de vos compétences et de vos années d’expérience, vous pouvez évoluer en tant que développeur web senior, lead developer ou chef de projet web, etc. Plus la recherche de vos compétences est importante, plus votre facture peut augmenter.

Les développeurs web en tant que travailleurs indépendants doivent avoir des connaissances plus poussées en informatique. Outre le codage, vous devez également avoir une bonne capacité d’écoute et de synthèse afin de pouvoir traiter efficacement les demandes clients.

Vous pouvez améliorer vos compétences en suivant des formations en ligne sur Udemy ou sur BeTeachr par exemple. Sinon, il existe de nombreux cours en libre accès sur Internet. Je vous conseille de créer votre propre site internet pour promouvoir votre offre de service. Cela vous permet de ne pas vous contenter des plateformes freelances comme BeFreelancr, 5euros.com ou Fiverr.

Dans tous les cas, ce métier freelance est en pleine évolution. N’hésitez pas à effectuer une veille technique sur les nouvelles tendances des technologies utilisées. Cela vous permet de rester concurrentiel sur le marché indépendant.

Graphiste et webdesigner

Être travailleur autonome dans le domaine du graphisme est également une bonne idée pour gagner votre indépendance financière. La plupart des graphistes indépendants peuvent trouver des missions plus qu’ils ne peuvent les traiter.

Le salaire d’un graphiste dépend notamment de :

  • son niveau d’expertise (junior, confirmé, senior et expert),
  • la durée de la mission (le TJM est plus important lors d’une mission dont la durée d’exécution est plus longue),
  • le type de service proposé (par exemple, une création de logo est moins chère qu’un design UX/UI).

Quoi qu’il en soit, les graphistes et webdesigners en travail indépendant peuvent facturer leurs clients entre 300 à 500 € TJM.

Vous devez être créatif et maîtriser les outils de conception graphique comme Photoshop, Illustrator, InDesign, Canva, etc. Je vous conseille également de mettre vos compétences régulièrement à jour. Puis, il faut vous spécialiser dans une niche précise (création de logo et de charte graphique, webdesign, motion design, animation 3D, infographiste, etc.)

Et comme les autres métiers du web, il faut constituer un bon portfolio et avoir un réseau professionnel solide. Vous pouvez commencer par les plateformes spécialisées en graphisme et devenir indépendant plus tard en créant votre propre site internet.

Certes, vous serez payé au lance-pierre au début de votre activité indépendante. Cependant, au fur et à mesure que vous arrivez à décrocher des missions, vous pouvez prétendre à une meilleure rémunération.

Consultant SEO

Apparaitre sur le premier résultat de recherche sur Google constitue un véritable défi pour les web-entrepreneurs. C’est là qu’intervient le consultant SEO. Ce métier freelance est très rémunérateur pour la simple raison qu’il répond à une forte demande sur Internet.

Le tarif journalier moyen d’un consultant SEO oscille entre 600 à 1000 €. La mission d’un consultant en SEO est d’accompagner ses clients dans l’amélioration de la visibilité de leur site internet sur les moteurs de recherche.

Cela se passe d’abord par l’audit SEO afin de comprendre les points forts et les points faibles du site en question ainsi que les opportunités SEO à exploiter. Ensuite, ce consultant freelance va proposer une stratégie à adopter notamment sur les 3 piliers du référencement naturel.

Pour information ou pour rappel, le référencement naturel concerne le contenu (texte, vidéo, audio, etc.), la technique (temps de chargement des pages web, responsive design, etc.) et la popularité du site (le netlinking ou l’acquisition de liens de qualité).

Appelé également expert SEO, le consultant SEO peut être emmené à créer ou à collaborer avec une équipe de rédacteurs (pour le contenu), de community manager (pour le netlinking) et de webmarketing.

En fonction de votre expérience, vous pouvez être un consultant SEO junior ou un consultant SEO senior. Des certifications Google peuvent être nécessaires pour faire valoir vos compétences. Sinon, je vous conseille de constituer un portfolio solide et d’avoir un réseau professionnel qui peut vous recommander.

Conclusion sur le métier freelance qui rapporte le plus

Cette liste des métiers qui peuvent rapporter en tant que travailleur indépendant est loin d’être exhaustive. J’ai basé cet article sur le nombre de recherches de ces compétences sur les plateformes freelances et sur le tarif journalier moyen des freelances. Si votre domaine de prédilection ne figure pas sur cette liste, cela ne veut pas forcément dire que vous ne pourriez pas vivre de votre métier freelance. D’ailleurs, dans un autre article, je vous ai déjà dit qu’il est possible de devenir freelance sans compétence.

Gagnez de l'argent avec nos concepts

Minimum 450 × plus rentable que le Livret A