Comment trouver des clients en tant que freelance ? (3 astuces)

Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest

Table des matières

Vous êtes freelance et vous voulez trouver des clients ? Vous êtes au bon endroit. Dans cet article nous allons voir comment faire pour trouver des missions en tant que freelance.

Que vous soyez codeur, graphiste, rédacteur web ou autre, cet article va vous proposer des solutions pour trouver vos premiers clients rapidement.

Astuce #1 : Vendre sur des plateformes de freelances

C’est la solution la plus simple et que je vous recommande le plus pour vendre vos services en ligne : les plateformes de freelances (aussi parfois appelée place de marchés de services en ligne).

Certains freelances ne veulent pas vendre sur des plateformes parce que ces sites prennent une commission, ce qui est normal. Mais ces freelances se disent que du coup ils gagnent moins… C’est faux !

Il vaut mieux faire des ventes et donner une commission aux plateformes, que ne pas faire de ventes !

Voici quelques places de marchés que je vous recommande :

BeFreelancr.com a la particularité d’avoir un programme d’affiliation. C’est-à-dire que des affiliés peuvent faire la promotion de vos services. Votre commission en tant que vendeur est de 50%. Ça pourrait paraître peu, mais le but au final c’est que vous fassiez plus de ventes que sur n’importe quelle plateforme !

Astuce #2 : Aller dans des espaces de coworking

Une autre astuce pour trouver des clients, c’est de fréquenter un espace de coworking. Pourquoi ? Parce que vous allez rencontrer :

  • Des clients potentiels
  • Et des partenaires potentiels

En discutant avec des gens, vous allez peut-être vous apercevoir qu’ils ont un besoin auquel vous pourriez répondre. Par exemple une personne qui vous dit qu’elle n’arrive pas à trouver des clients sur les réseaux sociaux… Ça tombe bien : vous êtes community manager !

Ou une discussion avec un autre freelance avec qui vous verrez que vous êtes complémentaires. Pourquoi ne pas vous envoyer des clients mutuellement ?

Un espace de coworking vous coûte de l’argent, mais il peut aussi vous en rapporter un peu, à condition d’être de nature à aller vers les gens, et à vouloir passer du temps à faire du networking.

Astuce #3 : Contacter directement des entreprises et des blogueurs

Et pourquoi ne pas prospecter directement ?

Je le sais, la prospection n’est pas ce qu’il y a de plus plaisant. C’est d’ailleurs pour ça que BeFreelancr a vu le jour : Pour éviter aux prestataires de services en ligne d’avoir à prospecter. Sur BeFreelancr ce sont les affiliés qui prospectent pour vous.

Un freelance passe en moyenne 14 jours par mois à prospecter et seulement 7 jours à travailler pour des clients. C’est peu !

Mais vous pouvez trouver des solutions pour prospecter intelligemment, comme je vous le montre dans la formation « Vivre du freelancing en 7 heures par semaine » (cliquez ici pour découvrir la formation).

Dans cette formation je vous montrerai comment trouver des missions sans avoir besoin d’envoyer des mails ou de passer des coups de téléphone. C’est une stratégie qui peut prendre quelques semaines à porter ses fruits, mais c’est totalement automatique.

Et si vous voulez des résultats rapides, je vous conseille de contacter des blogueurs directement.

Pourquoi prospecter des blogueurs ?

Les blogueurs ont souvent besoin de prestations de services :

  • Rédaction d’articles de blogs
  • Montage vidéo
  • Gestion des réseaux sociaux
  • Etc.

Et ils allouent souvent un bon budget aux services en ligne.

Comment prospecter des blogueurs ?

Pour prospecter des blogueurs, vous avez plusieurs solutions. Vous pouvez les contacter sur leur chaîne YouTube ou sur leur blog, ou encore via leurs réseaux sociaux comme leur page Facebook ou leur compte Linkedin par exemple.

Les blogueurs sont souvent très ouverts à recevoir des propositions donc n’hésitez pas à leur envoyer votre portfolio et leur expliquer comment vous pourriez faire évoluer positivement leur business.

Amicalement,
David.

Gagnez de l'argent avec nos concepts

Minimum 450 × plus rentable que le Livret A