Comment devenir rédacteur freelance ?

Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest
Comment devenir rédacteur freelance ? Voici quelques étapes à suivre si vous voulez vous lancer en tant qu'indépendant !

Table des matières

Pour devenir rédacteur freelance, il existe quelques étapes incontournables qu’il ne faut pas briser. Si vous voulez, vous aussi, exercer ce métier en tant qu’indépendant, n’hésitez pas à poursuivre votre lecture !

S’assurer d’avoir la qualité d’un rédacteur web indépendant !

Pour devenir rédacteur web freelance, sachez qu’il ne s’agit pas d’un choix sur un simple coup de tête. Assurez-vous d’abord d’avoir la qualité de rédacteur ou de rédactrice ! Autrement dit, vous devez faire le point sur vos points forts et sur vos points faibles.

Si vous voulez pouvoir rédiger des contenus pour le web, il faut que vous remplissiez quelques critères :

Être autonome

Un rédacteur freelance ou une rédactrice freelance ne doit pas avoir peur de travailler seul(e). Vous n’avez plus de patron, ni de collègues de travail. Ainsi, vous allez travailler à votre compte et vous devez avoir plusieurs compétences. Notez bien qu’à part le contenu de la prestation (rédaction d’articles, optimisation SEO, correction, relecture, etc.), vous devez gérer également le service client et la promotion de votre service de rédaction.

Être polyvalent

Pour se lancer, les rédacteurs web doivent être polyvalents, non seulement sur le choix des thématiques, mais aussi sur la création de contenu. Il doit savoir rédiger des textes dans de nombreux formats web (fiches-produits, article de blog, article invité, page de services, communiqué de presse, etc.) C’est encore mieux s’il maîtrise les différentes techniques de rédaction comme le storytelling ou le copywritting. Bien évidemment, cela ne vous empêche pas de vous spécialiser dans une niche de marché lorsque vous avez acquis plusieurs années d’expérience.

Être bien organisé

Étant donné qu’un travailleur indépendant travaille généralement seul, il doit être bien organisé dans son emploi du temps. Ici, c’est la discipline qui est exigée ! Vous devez bien différencier l’urgent, l’important et la priorité. De plus, vous devez bien connaître votre capacité de production journalière.

Avoir une bonne culture générale

Il est évident que vous serez emmené à traiter divers sujets. Vous devez donc être capable de maîtriser plusieurs thématiques ou, à défaut, avoir un bon esprit de synthèse. Cela vous permet d’être plus productif. Concrètement, vous serez plus rapide sur les recherches et sur la production de contenu. Vous devez également rester informé sur les dernières tendances du marché (les outils SEO, le webmarketing, l’évolution de la langue française, etc.)

Bien évidemment, ce ne sont que les qualités minimum requises pour pouvoir exercer le métier de rédacteur web freelance. Il faut également être à l’aise avec son tarif au nombre de mots, comprendre le fonctionnement d’un moteur de recherche, savoir vendre ses services, etc.

Se former pour devenir rédacteur freelance

Il convient de noter que la formation en rédaction web n’est pas une obligation pour devenir rédacteur freelance. Si vous venez de sortir d’une école de journalisme et que vous avez des diplômes BAC +3 ou BAC +5, ce ne sont que des bagages. Mais encore une fois, ce n’est pas obligatoire.

Certains rédacteurs professionnels sont autodidactes et passionnés par le métier. Tandis que d’autres ont besoin de quelqu’un pour l’accompagner afin de lancer la carrière de rédacteur web indépendant.

Cependant, se former à la rédaction web est vivement recommandé si vous voulez rapidement améliorer votre niveau rédactionnel et donc prétendre à une meilleure rémunération.  

D’ailleurs, si vous constatez que vous n’avez pas toutes les qualités d’un bon rédacteur web énoncées ci-dessus, ne baissez pas les bras trop vite ! Vous trouverez aujourd’hui sur la toile de nombreuses formations à l’emploi rédacteur ainsi qu’à ses spécificités (règles de rédaction, démarchage client, production de contenu, apprentissage des CMS comme WordPress ou Shopify, netlinking, etc.)

Si vous voulez une recommandation, rendez-vous sur la plateforme d’apprentissage BeTeachr.

Commencer par les plateformes freelances pour trouver des clients

Il n’y a rien de plus simple que de commencer à proposer votre offre de service sur des plateformes freelances.

Encore faut-il bien choisir la plateforme sur laquelle vous allez vous inscrire. Elle doit vous permettre de trouver vos premiers clients, de vous entraîner à la rédaction de contenu web et de gagner quelques euros.

Si vous vous demandez quelles sont les meilleures plateformes pour le poste de rédacteur web, n’hésitez pas à retrouver mon avis sur 5euros.com, sur BeFreelancr, sur Texbroker ou encore sur Fiverr. Ces différents avis vont certainement vous permettre d’affiner votre choix.

Ancre : meilleures plateformes pour le poste de rédacteur web

Lien : X meilleures plateformes pour les rédacteurs

Ancre : Texbroker

Lien : Avis Textbroker : Faut-il s’inscrire sur cette plateforme de rédacteurs ?

Au fur et à mesure du développement de votre activité freelance, vous serez emmené à collaborer avec des clients directs. Vous serez en mesure d’améliorer votre niveau de rédaction et donc de fixer un tarif plus élevé.

Mais bien évidemment, tout dépend de votre motivation et de votre personnalité. Certains prestataires sur les plateformes freelances n’y sont présents que pendant un ou deux ans successifs. Ensuite, ils créent leur propre blog ou site internet pour convertir les prospects.

D’autres préfèrent y rester, soit par peur du défaut de paiement en collaborant avec des clients directs, soit parce qu’ils ne sont pas encore suffisamment prêts pour créer des équipes de rédaction. Car oui, il vous est possible de monter une équipe de rédacteurs spécialisés ou de rédacteurs techniques pour développer votre business en ligne.

Choisir un statut juridique pour pouvoir exercer le métier de rédacteur web

En tant que travailleur indépendant, vous devez déclarer votre activité et choisir un statut juridique adapté. D’ailleurs, vous ne pouvez pas vous inscrire sur la plupart des plateformes en ligne sans être préalablement immatriculé.

Alors, la question est de savoir quel statut juridique choisir pour devenir rédacteur freelance. Vous avez le choix entre le portage salarial, le régime de la micro-entreprise, l’EURL (Entreprise Unipersonnelle à Responsabilité Limitée), la SASU ou autres encore.

Je vous ai déjà fourni un guide complet sur les statuts juridiques à adopter lorsqu’on est freelance. N’hésitez pas à y jeter un œil pour plus d’informations ! Pour faire simple :

Le portage salarial est recommandé si vous voulez garder votre statut de salarié tout en exerçant un travail indépendant. Vous serez un salarié porté et vous cotisez au régime général, mais vous laissez gérer toutes les parties administratives à votre société de portage.

Le régime de micro-entreprise (l’ancienne auto-entreprise) est conseillé à tous les rédacteurs web freelances débutants. La démarche est simple sur le portail de l’URSSAF. Cela vous permet de tester votre projet web.

Mais vous pouvez opter pour le statut d’entreprise individuelle lorsque vous commencez à dépasser le plafond des chiffres d’affaires en tant qu’auto-entrepreneur.

Au fur et à mesure du développement de votre activité, vous pouvez choisir un statut de société. Cela dépend de vos résultats et du nombre d’associés.

Voilà tout ! Vous savez maintenant comment devenir rédacteur freelance. Il ne vous reste plus qu’à suivre ces différentes étapes !

Gagnez de l'argent avec nos concepts

Minimum 450 × plus rentable que le Livret A