Comment devenir un bon rédacteur web ?

Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest
Voulez-vous devenir un bon rédacteur web ? Découvrez quelques conseils qui peuvent vous être utile pour développer votre carrière !

Table des matières

Voulez-vous devenir un bon rédacteur web ? Vous voulez gagner de l’argent en mettant votre plume au service des autres ? Avant de faire un pas, sachez que la rédaction web n’est pas faite pour tout le monde. Dans cet article, je vais vous dire pourquoi. Vous allez également bénéficier de quelques conseils pour être le meilleur dans le métier de rédacteur web freelance.

Être à l’aise avec le SEO pour devenir un bon rédacteur web

Aujourd’hui, il n’est plus question d’avoir une bonne culture générale, ni d’un style d’écriture unique, ni encore de maîtriser la langue française pour devenir un bon rédacteur ou une bonne rédactrice web.

Il faut penser non seulement au public cible de vos textes, mais aussi, et surtout, aux moteurs de recherche comme Google, Bing et Yahoo.

Outre la ligne éditoriale du client, vous devez respecter les critères de référencement naturel ou SEO. Cela permet à vos textes d’être indexés, classés et optimisés sur les résultats de recherche (SERP).

Ancre : référencement naturel ou SEO

Lien : SEO : Comment apprendre le référencement web ?

Autrement dit, le SEO permet à vos textes d’être visible sur la première page d’un moteur de recherche suite à une requête utilisateur.

En plus de la popularité du site web (via le netlinking) et le respect des critères techniques (temps de chargement, responsive design, architecture du site, etc.), le contenu fait partie des piliers du SEO.

Votre rôle en tant que rédacteur freelance, c’est de travailler sur le contenu web pour répondre à ces critères SEO.

Et bien évidemment, il faut disposer d’une bonne maîtrise de ces techniques SEO pour prétendre être un bon rédacteur web. Il existe un certain nombre de règles de rédaction à respecter :

  • Le choix des bons mots-clés pour un sujet donné ;
  • L’intégration de ces mots-clés pertinents dans le texte ;
  • La connaissance parfaite des balises HTML et des metas (meta-title et meta description) ;
  • Le maillage interne et la présence des liens externes dans le texte ;

Cette liste des bonnes pratiques SEO est loin d’être exhaustive. Si tout cela vous semble étranger, vous risquerez d’avoir le profil d’un imposteur. Ainsi, il est conseillé de suivre une formation pour apprendre à rédiger des textes SEO si vous voulez vraiment avoir la qualité de rédacteur web et vivre de votre plume.

Se spécialiser dans ses offres de services de rédaction

Les rédacteurs spécialisés dans un domaine d’activité précis sont plus recherchés en ligne. Et c’est justement le meilleur conseil à vous donner pour être doué en rédaction web.

Et pour cause, vous vous démarquez facilement de la concurrence en étant le meilleur rédacteur web freelance dans votre domaine.

La preuve ? Rendez-vous sur les plateformes freelances comme BeFreelancr ou 5euros.com et vous trouverez que les services des rédacteurs spécialisés sont les plus sollicités.

De plus, vous serez plus productif, car vous êtes à l’aise avec le sujet. Autrement dit, vous pouvez rédiger plus vite.

Mieux encore, vous pouvez facturer vos clients plus chers. Si vous êtes doué dans votre domaine, les clients n’hésiteront pas à accepter votre tarif, voire même à vous garder sur le long terme pour leur projet web.

Ancre : accepter votre tarif

Lien : Salaire d’un rédacteur web : Combien gagne un rédacteur ?

Donc, n’hésitez pas à trouver des sujets de prédilection soit à travers vos compétences ou vos expériences ou même à travers vos hobbies. Cela peut être le webmarketing, la finance, l’immobilier, le jardinage, l’alimentation, etc.

Le plus important, c’est que vous maîtrisiez parfaitement la thématique. Cela vous permet de gagner du temps lors de la rédaction d’articles, car vous n’avez plus à effectuer trop de recherches.

Le client est Roi : le secret dévoilé d’un bon rédacteur web

Vous voulez savoir comment devenir un bon rédacteur web ? Eh bien, sachez que le secret des rédacteurs professionnels, c’est le sens du service.

Vous devez être à l’écoute des besoins clients. Généralement, vos potentiels clients vont poser des questions sur votre service et sur vos compétences.

N’hésitez pas à les répondre rapidement ! Ne laissez pas un client sans réponse pendant des heures, voire des jours. Illustrez également votre argument avec un portfolio. Cela permet à vos clients d’avoir une idée de votre style rédactionnel.

Par la suite, ils vont exprimer leurs besoins, notamment le type de texte à rédiger (article de blog, fiche produit, e-book, communiqué de presse, annuaire, etc.) Puis, ils peuvent soumettre le sujet à traiter ou vous laisser carte blanche.

Ainsi, n’hésitez pas à vous renseigner sur un maximum d’informations pour que les articles à rédiger puissent être à la hauteur de leurs attentes.

Ne rédigez pas vos articles à la va-vite ! Corrigez les fautes d’orthographe et les fautes de syntaxe ! Faites une deuxième, voire une troisième lecture. Vérifiez qu’il n’y a pas de contenu dupliqué. Et enfin, il est également conseillé de vérifier le score SEO de vos textes à travers des outils comme 1.fr.

Pour instaurer la confiance, vous devez respecter le délai de livraison convenu. C’est la qualité d’un bon rédacteur freelance. Et si malgré vos efforts, il va y avoir du retard de livraison, il faut en informer le client.

En outre, vous pouvez également proposer des idées de contenus à votre client ou une stratégie éditoriale auxquelles il n’a pas pensées. Cela vous permet de démontrer votre expertise. Et le plus important, ne mettez pas vos potentiels gains par-dessus tout ! Si c’est un client fidèle, n’hésitez pas à lui proposer un petit bonus gratuit sur le nombre de mots.

Bref, ces petits gestes peuvent vous faire toute la différence et les clients n’hésiteront pas à vous recommander.

Accepter ses limites

Pour devenir un bon rédacteur web, il faut faire preuve d’humilité.

Le syndrome de la page blanche peut arriver à tout rédacteur web, débutant ou expérimenté. C’est juste la peur de mal faire.

Par contre, le syndrome de l’imposteur, il faut l’éviter à tout prix. Ne prétendez pas maîtriser un domaine que vous ignorez complètement. Il vaut mieux refuser une mission freelance au lieu de l’accepter et de rendre un texte de mauvaise qualité.

En outre, sachez que le métier de rédacteurs web est évolutif. Car même les algorithmes de Google et des autres moteurs de recherche le sont.

Donc, vous devez être au courant de la dernière tendance en matière de référencement naturel et d’outils SEO. Idem pour la technique de rédaction, ce métier exige plusieurs compétences comme le copywritting ou le storytelling.

Ainsi, si vous voulez développer votre carrière et rester compétitif sur le marché, vous devez suivre régulièrement une formation en rédaction.

Pour terminer, n’hésitez pas à mettre en pratique ces différents conseils si vous voulez vraiment devenir un bon rédacteur web. Je vous souhaite une bonne rédaction à tous !

Gagnez de l'argent avec nos concepts

Minimum 450 × plus rentable que le Livret A