Comment devenir freelance sans argent ?

Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest
Voulez-vous lancer le défi de devenir freelance sans argent ? Est-ce possible ? Découvrez toutes les réponses à vos questions !

Table des matières

Beaucoup de nouveaux webentrepreneurs veulent lancer le défi de devenir freelance sans argent. Mais la question est de savoir si c’est possible ou non. Si vous voulez mon avis, cela dépend de la nature de l’activité professionnelle et du statut juridique choisi. Cependant, que ce soit clair, il va toujours y avoir un petit investissement de départ au moment du lancement de votre activité. Tout ce que vous pouvez faire, c’est d’essayer de vous approcher le plus possible de 0 €.

Les métiers qui peuvent être exercés sans investissement de départ

Comme je vous le disais dans le préambule, il est possible de devenir freelance sans argent, mais il faut que votre projet ne nécessite pas ou peu d’investissement.

La bonne nouvelle, c’est que tous les métiers du web vous permettent de vous lancer avec 0 euro. Y compris : le graphisme, le développement web, le consulting, la rédaction web, le community management et bien d’autres encore.

Ce sont tous des métiers qui peuvent être effectués à domicile. De plus, la plupart de ces activités ne nécessitent qu’un simple ordinateur et une connexion internet. Donc, si vous n’avez pas encore ces matériels nécessaires, il faudra y investir.

Voilà pourquoi je vous le disais qu’il va toujours y avoir une mise de départ. De toute façon, au fur et à mesure du développement de votre activité indépendante, vous allez devoir réinvestir vos bénéfices pour faire grandir votre entreprise individuelle.

Cependant, c’est tout le contraire si votre projet indépendant nécessite un local et des matériaux. Et pour cause, vous serez dans l’obligation d’envisager un financement plus conséquent. C’est le cas par exemple si vous voulez ouvrir une entreprise de call center.

Sachez également que vous pouvez commencer sur des plateformes freelances pour lancer une activité freelance. Sur BeFreelancr par exemple, l’inscription est gratuite et la commission du site ne sera prélevée qu’après avoir décroché et terminé une mission freelance.

Quel statut juridique pour devenir freelance sans argent ?

Dans ma formation freelancing, je demande toujours aux élèves de n’effectuer la démarche de création d’entreprise que s’ils vont commencer à facturer leurs clients. Dans la phase de définition de votre projet ou pendant la prospection client, vous ne devez pas encore dépenser de l’argent. En revanche, vous devez, à ces stades, vous renseigner sur les possibilités.

En effet, sachez que seule la société anonyme ou SA exige un capital minimal de 37 000 €. Pour les autres types de statut juridique, ce n’est pas obligatoire. Vous pouvez donc créer une SARL, une SAS, une EURL, une EIRL ou une micro-entreprise en fonction de vos besoins.

Le statut d’auto-entrepreneur

La création d’une micro-entreprise, anciennement auto-entreprise est la plus choisie par un grand nombre de travailleurs indépendants pour se lancer sans argent. Et pour cause, cette forme juridique est simple à mettre en place et flexible. Mieux encore, les formalités administratives sont gratuites et peuvent être effectuées en ligne sur le portail de l’Urssaf.

En devenant micro-entrepreneur, vous ne devez pas dépasser des seuils de revenus, soit 34 400 € HT pour des prestations de service et des professions libérales.

Les charges ne seront déduites que sur vos gains. Donc, si vous ne faites pas de vente pendant les premiers mois d’activité, vous ne payez aucune charge.

La micro-entreprise étant une entreprise individuelle, elle vous permet d’être exonéré de la TVA. Et enfin, vous pouvez opter pour le prélèvement libératoire de vos impôts.

Les autres possibilités

Vous pouvez anticiper votre chiffre d’affaires et changer de statut lorsque celui-ci dépasse les seuils. Dans ce cas, vous pouvez opter pour le statut de société :

  • L’entreprise unipersonnelle à responsabilité limitée (EURL) ou la société à responsabilité limitée (SARL),
  • La SASU (société par actions simplifiée unipersonnelle) ou la SAS (société par actions simplifiée),

Dans tous les cas, je ne conseille le statut de société que si vous commencez à avoir de gros résultats. Faites-vous accompagné par un expert comptable pour faire le bon choix. Si vous voulez aller plus loin sur le choix de statut d’indépendant, je vous invite à lire mon article sur « le statut juridique pour être freelance ».

Il y a aussi le portage salarial qui pourrait être intéressant pour devenir indépendant avec zéro budget. C’est intéressant si vous voulez vous lancer en tant que salarié. C’est la société de portage salarial qui gère tout : la facturation client, la fiche de paie, la mise en relation, etc.

Mes conseils pour réussir à devenir travailleur autonome avec zéro budget

Créer un business plan

Comme tout projet de création d’entreprise, vous devez établir un business plan pour devenir freelance sans argent.

C’est une sorte de document qui va présenter votre projet. Il doit contenir l’étude de marché que vous avez effectuée (le secteur d’activité, le produit/service à vendre, la concurrence, l’objectif escompté, le public cible, le modèle économique, etc.) et le budget prévisionnel.

Alors, oui, le business plan vous permet d’obtenir un financement et de trouver un partenaire, mais faites-le d’abord pour vous-même. Ce document vous permet de vérifier la viabilité de votre projet. Plus vous aurez des informations exhaustives dans ce document, plus vous pouvez réduire le coût de démarrage de votre activité en ligne et anticiper tout éventuel échec.

L’idée est de ne pas prendre le risque de lancer une activité indépendante qui ne verra finalement pas le jour plus tard. Donc, faites bien votre étude de projet et si besoin, faites-vous accompagné pour avoir un avis objectif !

Trouver une source de financement

Il convient de noter que la plupart des établissements bancaires ont peur d’accorder des prêts professionnels sans un apport de votre part. La bonne nouvelle, c’est qu’il existe également d’autres sources de financement pour être travailleur autonome avec zéro budget.

Les aides financières de l’État dépendent notamment de votre statut. Si vous êtes demandeur d’emploi, sous certaines conditions, vous pouvez avoir accès aux dispositifs d’aide à la création d’entreprise de Pôle emploi.

Si vous êtes un salarié et que vous avez besoin de quelques euros pour travailler en tant qu’indépendant, vous pouvez envisager la love money (dons ou prêts offerts par vos proches), le crowdfunding ou financement participatif et les aides à la création ou à la reprise d’entreprise (ACRE).

Renseignez-vous, car ces aides peuvent financer certains lots de dépense lors du démarrage de votre activité. C’est très intéressant par exemple si vous devez créer un blog WordPress pour votre activité freelance ou un site de dropshipping pour votre activité e-commerce.

Cumuler le statut de salarié et le statut d’indépendant

Si vous êtes un salarié en reconversion, le meilleur conseil à vous donner, c’est de ne pas quitter tout de suite votre activité professionnelle à la suite d’une idée de business.

Il est tout à fait possible de cumuler le statut de salarié et le statut d’indépendant. Les raisons sont nombreuses :

  • Premièrement, la création d’entreprise est un long processus. D’autant plus que vous prenez le risque si jamais votre projet ne marche pas.
  • Par ailleurs, vos chances de pouvoir vous verser de salaire sont minimes dans les premiers mois d’activité d’indépendant.
  • Et enfin, vous ne pouvez pas rester motivé avec le stress lié au lancement de votre activité, surtout si vous voulez devenir freelance sans compétence.

L’idéal est de garder son activité salariée tout en mettant en place son activité indépendante. Ensuite, vous êtes libre de quitter votre emploi si tout se passe bien !

Vous l’aurez compris, il est donc possible de devenir freelance sans argent à condition de bien choisir le secteur d’activité. Les métiers du web sont les plus conseillés. De plus, vous devez privilégier le statut de micro-entreprise pour commencer. N’hésitez pas non plus à bien étudier votre projet et à vous renseigner sur les différentes aides financières possibles.

Gagnez de l'argent avec nos concepts

Minimum 450 × plus rentable que le Livret A