4 meilleures plateformes pour les freelances débutants

Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest

Table des matières

Être plus indépendant dans sa vie professionnelle et devenir son propre patron, tel est aujourd’hui le rêve de nombreuses personnes. Toutefois, beaucoup hésitent à faire le premier pas parce qu’ils ne savent pas par où commencer. Dans ce guide, vous allez découvrir les bonnes raisons de passer par des plateformes freelances. Je vais également vous proposer ma liste des meilleures plateformes pour les freelances débutants !

Pourquoi passer par des plateformes lorsqu’on est freelance débutant ?

Il existe plusieurs raisons qui doivent vous pousser à devenir freelance. Cela peut être une insatisfaction du statut de salarié, un projet de reconversion professionnelle, un besoin de rémunération plus importante, un besoin d’équilibre entre vie personnelle et vie professionnelle…

Chaque débutant a ses propres raisons. Dans tous les cas, une question se pose : « pourquoi passer par des plateformes pour les freelances débutants ? » Eh bien, voici quelques arguments qui peuvent vous convaincre :

Pour trouver ses premières missions plus rapidement

Premièrement, les plateformes freelances proposent un large choix de missions intéressantes que ce soit au niveau de la quantité que de la variété. Ainsi, vous gagnez du temps pour trouver des clients. Ce qui ne sera pas le cas si vous devez d’abord créer votre site internet et faire la promotion de votre prestation de services.

Pour avoir une garantie de sécurité

Deuxièmement, les travailleurs indépendants peuvent craindre l’arnaque, les clients mauvais payeurs, le non-sérieux de certains clients… En effet, ce sont des risques à ne pas négliger lorsqu’on est freelance et que l’on souhaite passer par un client direct. Et croyez-moi, ce sont des choses qui peuvent arriver dans le domaine du télétravail.

Quand on parle de plateforme freelance, il s’agit d’un site de mise en relation entre les clients et les freelances. Donc, vous bénéficiez d’une garantie de paiement, car en principe, votre client est tenu de payer avant de passer sa commande et vous serez payé par la plateforme à la fin de la mission.

Pour avoir un soutien en cas de litige

De plus, vous pouvez également bénéficier d’un soutien de la plateforme en cas de litige. Bien évidemment, c’est également le cas du côté de la société cliente. En effet, une plateforme freelance se place comme un intermédiaire pour trouver une solution amiable. Cette garantie de sécurité est très importante quand on commence un travail indépendant.

Cependant, il faut garder en tête que les services d’une plateforme pour les travailleurs indépendants ont un coût. Certaines plateformes sont gratuites pour les freelances. Dans ce cas, le prix de leurs services est pris en charge par les clients.

D’autres peuvent prélever un certain pourcentage sur chaque mission freelance décrochée et/ou proposer un abonnement mensuel. Mais rassurez-vous, ce n’est rien par rapport aux risques que vous encourrez en partant seul pour devenir travailleur autonome.

BeFreelancr, la plateforme idéale pour travailler en tant qu’indépendant

Sans vouloir vanter cette plateforme, BeFreelancr a bien compris les contraintes de nombreux débutants qui souhaitent se lancer dans le travail en freelance.

Et pour cause, l’inscription sur le site est gratuite. De plus, vous bénéficiez également d’une autre source de revenus : l’affiliation.

La vente de services

Il vous suffit de faire une description complète de votre profil vendeur ainsi que de votre prestation de services pour être visible sur la plateforme.

Vous êtes libre de fixer votre prix et vous pouvez ajouter des options autant de fois que vous le souhaitez. Il ne vous reste plus qu’à attendre votre première mission.

Cependant, le plus gros avantage de BeFreelancr, c’est que vous ne payez rien sur la gestion du compte. Par ailleurs, cette place de marché de services en ligne fait en sorte de promouvoir la plateforme et donc la prospection client.

Une fois que vous aurez pu décrocher une mission, BeFreelancr prélève 50 % de vos revenus. Ne vous affolez pas si vite ! Cela peut vous paraître très élevé, mais dans les faits, la commission de BeFreelancr n’est que 5 %. Le reste est prévu pour payer les affiliés.

Le programme d’affiliation BeFreelancr

Sachez que la plateforme a mis en place un programme d’affiliation pour permettre aux freelances débutants d’avoir une source de revenus passifs.

Le principe est simple : vous pouvez être à la fois vendeur et affilié. C’est-à-dire, vous proposez une prestation de services et en même temps, vous pouvez gagner de l’argent en faisant la promotion de votre service.

Et si vous ne voulez pas vendre des services, vous pouvez tout simplement vous inscrire pour promouvoir les services des autres prestataires indépendants.

Le programme d’affiliation de BeFreelancr s’étend sur 5 niveaux. Vous ne trouverez pas mieux ailleurs !

Le seul hic de cette plateforme, c’est le fait qu’elle n’a vu le jour que récemment. Et pourtant, sachez qu’elle arrive déjà à concurrencer certaines plateformes généralistes comme Fiverr.

Donc, n’attendez plus une seconde pour vous inscrire sur cette plateforme ! Je vous ai déjà donné mon avis sur BeFreelancr.

UpWork, une plateforme qui cible un marché anglophone

UpWork est une plateforme américaine qui a vu le jour en 2015. Elle cible principalement le marché anglophone, mais vous pouvez trouver des missions destinées aux francophones.

Et c’est justement le plus de cette plateforme, car vous pouvez y retrouver plus de 3 000 000 offres de missions chaque année.

De plus, c’est une plateforme généraliste. Ainsi, vous pouvez proposer des prestations de services, quelle que soit votre compétence : rédaction web, traduction, développement web, service client, community management, marketing digital, graphisme…

En ce qui concerne la commission, plus vous aurez des clients fidèles, moins vous payez de commissions. Elle se situe généralement entre 5 à 20 %.

La compétition est rude surtout pour les freelances débutants. Cependant, UpWork propose un système de notation qui vous permet d’être recommandé par vos clients. Un moyen pour gagner en visibilité sur la plateforme.

Le site a également l’inconvénient d’être entièrement en anglais et le paiement se fait uniquement en dollars.

Je recommande UpWork si vous êtes à l’aise avec la langue de Shakespeare et que vous voulez évoluer sur le marché indépendant à l’international.

Ancre : UpWork

Lien : Mon avis sur UpWork

Fiverr, une place de marché de l’emploi freelance

Pour rester toujours sur le marché anglophone, Fiverr fait partie des meilleures plateformes pour les freelances débutants. C’est une place de marché des micro-services qui a vu le jour en 2010. Vous pouvez trouver de nombreux appels d’offres de missions, quel que soit votre domaine d’expertises.

Son mode de fonctionnement est simple : vous proposez une prestation de services à 5 $ et vous pouvez augmenter les ventes en ajoutant des options supplémentaires. Vous serez notifié par Fiverr lorsqu’un client souhaite faire appel à vos services.

En contrepartie de ses services, Fiverr prend une commission qui s’élève à 20 % de vos revenus. Ce qui est plus ou moins élevé pour un freelance débutant. Cependant, si vous êtes expert dans votre domaine, vous pouvez facilement rejoindre l’équipe de Fiverr Pro pour avoir une visibilité accrue sur le site.

Plus concrètement, vous devez effectuer une série de tests qui seront évalués par l’équipe de Fiverr. Vous obtiendrez ensuite une certification. Votre profil de freelance sera mis en valeur par l’algorithme de Fiverr et vous pouvez proposer un service de base à un prix plus élevé par rapport aux autres freelances.

5euros.com, une alternative française à Fiverr

Si ce mode de fonctionnement de Fiverr vous convient alors que vous souhaitez cibler le marché francophone, 5euros.com est l’une des meilleures plateformes pour les freelances débutants comme vous.

Il s’agit également d’une plateforme de micro-services. Le prix d’appel est de 5 €. Ce qui permet d’ailleurs d’attirer les clients. Cependant, comme sur Fiverr, vous pouvez ajouter des options supplémentaires pour booster les ventes.

Je vous conseille de bien remplir votre profil vendeur sur 5euros.com et de choisir un abonnement payant. Malheureusement, c’est son inconvénient, car la formule gratuite est très limitée, notamment en nombre de micro-services et d’options pouvant être créés et proposés à vos nouveaux clients.

Côté commission, 5euros.com prélève 1 € sur votre portefeuille sur chaque vente effectuée, valable pour les abonnements payants, contre 20 % pour l’offre gratuite. Ce qui est acceptable pour une plateforme avec de gros volumes de missions.

Cependant, il est souvent difficile d’avoir ses premiers clients lorsqu’on est un prestataire freelance débutant sur 5euros.com. Les clients ont tendance à privilégier les vendeurs déjà notés.

Vous pouvez également devenir vendeur vérifié pour avoir plus de crédibilité vis-à-vis des clients potentiels.

Toutefois, contrairement à Fiverr, vous n’avez pas à passer un test, mais plutôt à une vérification de votre photo de profil et à un abonnement à l’offre 5eurosPlus Premium (la plus chère). Le prix de cet abonnement n’est pas forcément à la portée des débutants. D’autant plus que vous devez avoir effectué au moins 10 ventes sur la plateforme.

Toutes ces meilleures plateformes pour les freelances débutants sont généralistes. Si vous vous sentez capables de défier les concurrences sur des plateformes spécialisées dans votre secteur d’activité, n’hésitez pas tout de suite à vous inscrire !

Il existe des plateformes orientées rédaction web, des plateformes spécialisées pour le développement web, etc.

Ancre : plateformes spécialisées pour le développement web

Lien : X meilleures plateformes pour les développeurs

J’espère que cet article vous a aidé dans votre choix de plateformes pour les freelances débutants. Pour terminer, sachez que chaque plateforme a ses avantages et inconvénients. À vous d’identifier tout simplement celle qui peut répondre à vos besoins et correspondre à votre profil freelance !

Et surtout, n’oubliez pas qu’il faut déclarer son activité professionnelle ! D’ailleurs, vous ne pouvez pas retirer vos gains sur la plupart des plateformes freelances sans avoir un numéro SIRET.

Vous retrouverez dans un autre article, mon conseil pour bien choisir son statut juridique en étant freelance (micro-entrepreneur, entreprise individuelle, portage salarial, société unipersonnelle, etc.)

Gagnez de l'argent avec nos concepts

Minimum 450 × plus rentable que le Livret A