Peut-on devenir freelance sans diplôme ?

Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest
Est-il possible de devenir freelance sans diplôme ? En effet, cela dépend s'il s'agit d'une activité reglementée ou non !

Table des matières

Devenir travailleur indépendant ne cesse d’attirer de nombreuses personnes, tous profils confondus : salarié, chômeur, étudiant… Cependant, on me pose souvent la question : « est-il possible de devenir freelance sans diplôme ? » Voilà pourquoi j’ai décidé d’écrire cet article ! Poursuivez votre lecture !

Le diplôme n’est pas une condition obligatoire pour devenir freelance

Le diplôme est souvent un frein ou une excuse chez certains débutants qui souhaitent devenir freelance. Un frein, car certains métiers sont réglementés. Et une excuse, car certains nouveaux travailleurs indépendants ne veulent pas se lancer, par peur de ne pas être à la hauteur. Dans ce deuxième cas de figure, c’est généralement le syndrome de l’imposteur qui s’installe.

Le diplôme n’est pas une condition d’accès à la création d’entreprise

Alors, j’aimerais souligner que le diplôme n’est pas une condition obligatoire pour devenir travailleur indépendant. Et pour cause, ce n’est pas une condition exigée pour avoir accès à la création d’entreprise.

Sur le plan juridique, vous devez respecter les critères suivants pour pouvoir monter votre entreprise :

  • avoir les capacités légales de créer une entreprise ou de créer une société (personne physique, âge majeur) ;
  • ne pas être interdit d’exercer une activité commerciale, une activité artisanale ou une profession libérale ;
  • avoir la nationalité française ou d’un pays européen (sauf dérogation particulière) ;
  • ne pas être sous le statut d’une incompatibilité avec l’activité souhaitée ;

Le métier de freelance : une forme de travail et non un statut juridique

Vous l’aurez compris, il n’y a aucune obligation d’être diplômé pour devenir auto-entrepreneur.

En effet, ce n’est pas la seule alternative possible. Le métier de freelance étant une forme de travail et non un statut juridique, vous pouvez également choisir le statut de société ou le statut d’entreprise individuelle.

Il est même possible d’opter pour le statut de salarié tout en étant freelance. À savoir : le cumul du statut de salarié et du statut d’indépendant ou le travail indépendant dans le cadre du portage salarial.

Cependant, sachez que certains métiers sont réglementés par le droit du travail. Si votre projet indépendant est concerné par l’un de ces secteurs d’activité, vous serez dans l’obligation d’avoir un diplôme, une qualification ou une autorisation d’exercer.

Les métiers accessibles pour les travailleurs indépendants non diplômés

Il existe de nombreux métiers que vous pouvez exercer sans diplôme dans le cadre d’une activité commerciale, artisanale ou libérale.

Les activités commerciales

Pour les activités commerciales, ce sont toutes les activités qui consistent à la vente ou à la revente de produits et services. Par exemple, cela peut être la vente de biens (bijoux, vêtements, chaussures, meubles, accessoires de ski, etc.) ou de services (coursier, assurance, prestations de voyage, etc.).

Par contre, un micro-entrepreneur ne peut avoir accès aux métiers qui concernent les transactions immobilières sans qualification. A titre d’exemple, il vous est impossible de devenir agent immobilier sans diplôme.

Les activités artisanales

Certaines activités artisanales sont également accessibles sans diplôme tant qu’elles ne sont pas réglementées. À l’exemple des métiers artistiques comme la création d’objets, la photographie, l’illustration ou encore les activités de restauration…

Cependant, certains métiers artisanaux sont soumis à un diplôme : le CAP (Certificats d’Aptitude Professionnelle), le BEP (brevet d’études professionnelles) ou encore la VAE (validation des acquis de l’expérience). C’est le cas par exemple des activités de serrurerie, de plomberie, de maçonnerie ou encore d’électricité. Idem pour les activités liées au corps humain comme la coiffure, la prothésiste et le soin de beauté.

Ces obligations de qualification professionnelle ne cessent d’évoluer. D’où l’intérêt de bien vous renseigner au moment du lancement de votre activité professionnelle.

Les professions libérales

Si vous souhaitez exercer une profession libérale, la plupart des activités issues de cette catégorie sont non réglementées. Cela englobe les métiers du web comme le consulting, le développement web, la rédaction web, le coaching et bien d’autres encore.

Cela concerne également les activités à visées thérapeutiques comme la sophrologie, la naturopathie, etc.

Vous pouvez devenir freelance sans diplôme tant que l’activité n’est pas réglementée,. Cependant, je vous conseille de suivre une formation, bien que ce ne soit pas obligatoire, pour développer vos compétences dans votre secteur d’activité.

Devenir freelance sans diplôme : l’importance d’une formation

Maintenant, je vais me concentrer sur les métiers du web. Je ne cesse de le répéter, contrairement à l’univers des entreprises, celui du freelancing n’est pas trop bureaucratique. Certes, les diplômes constituent un bon bagage pour vous lancer, mais il est beaucoup plus préférable d’avoir un portfolio solide.

Vous devez être capable de montrer ce que vous êtes capable de réaliser. C’est ce qui va convaincre les clients potentiels à vous proposer des missions freelances. Cela peut être un site web, un stage, une formation, des exemples de réalisation de travaux similaires, une contribution à des projets ou autres encore.

Vous l’aurez compris, un portfolio créatif et convaincant est un bon argument de vente lorsqu’on souhaite devenir freelance sans diplôme. Ainsi, je vous conseille de prendre le temps de bien le constituer.

N’hésitez pas à lister vos compétences, à réunir tous les documents pertinents témoignant vos réalisations (photos, vidéos, textes, affiches, etc.). Il ne vous reste plus qu’à bien les organiser pour attirer les prospects.

Néanmoins, il me semble important de souligner que tôt ou tard, vous aurez besoin de suivre une formation pour améliorer votre prestation de services. Seul maître à bord, un travailleur indépendant doit avoir plusieurs compétences pour bien vendre sur Internet. À ne citer que la gestion administrative, le service client, le webmarketing, la publicité et bien d’autres encore.

D’où l’intérêt de suivre une formation. Cela peut être une formation courte ou longue, certifiante ou non, formation à distance ou en présentiel… L’objectif est que vous puissiez évoluer avec votre métier de freelance pour être et rester concurrentiel.

Bonus pour devenir freelance sans diplôme

Pour les débutants, je vous propose ma formation freelancing si vous ne savez pas par où commencer, si vous voulez devenir freelance avec zéro budget ou si vous voulez quelqu’un qui peut vous accompagner pour bien démarrer votre activité en ligne.

Gagnez de l'argent avec nos concepts

Minimum 450 × plus rentable que le Livret A