Designer : Comment devenir un bon graphiste ?

Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest
Voulez-vous savoir comment devenir un bon graphiste ? N’hésitez pas à découvrir mes 4 conseils.

Table des matières

Voulez-vous savoir comment devenir un bon graphiste ? N’hésitez pas à découvrir mes 4 conseils. Ces astuces sont surtout valables pour les designers graphistes qui souhaitent évoluer en tant que freelance.

Suivre une formation en fonction de son niveau d’étude

Il existe de nombreux types de formation graphisme que vous pouvez choisir en fonction de votre niveau d’étude.

Après le baccalauréat, vous pouvez choisir une formation de graphiste qui vous permet de passer un BTS en communication ou en expression visuelle.

Sinon, vous pouvez également faire un bachelor design graphique qui vous permet d’avoir le niveau licence (Bac + 3). Ce diplôme est accessible dans une école supérieure telle qu’une école d’art, une école de design graphisme ou encore dans d’autres études de graphisme.

Si vous avez un bac + 3 et que vous souhaitiez devenir graphiste, vous pouvez passer le diplôme national d’art technique (DNAT), une licence professionnelle dans le domaine des arts.

En outre, vous pouvez aussi choisir un diplôme supérieur d’arts appliqués (DSAA) ou un diplôme national supérieur d’expression plastique (DNSEP). Pour ce dernier, il faut choisir l’option communication.

Quoi qu’il en soit, sachez qu’il est également possible de devenir un bon graphiste professionnel sans diplôme. Grâce à Internet, il existe aujourd’hui de nombreux cours de graphisme en ligne.

Les avantages de ce type de formation sont nombreux. Vous pouvez choisir une formation à distance pour pouvoir faire autre chose en même temps.

Sinon, les formations spécialisées vous permettent de vous concentrer sur le métier de graphiste que vous prévoyez d’exercer (infographiste, webdesigner, graphiste multimédia, illustrateur, etc.)

Vous pouvez également opter pour des formations diplômantes pour rendre votre portfolio plus solide.

Par ailleurs, de nombreuses ressources gratuites sont disponibles en ligne si vous ne voulez pas trop investir. Bien évidemment, ce ne sera pas aussi complet que les formations payantes. Cela peut être la maîtrise des outils de graphisme (Photoshop, Illustrator, etc.), les différentes méthodes pour gagner de l’argent en étant graphiste ou autres encore.

Se spécialiser pour devenir un bon graphiste freelance

Que vous prévoyiez d’exercer le métier de graphiste en entreprise ou en indépendant sur BeFreelancr, 5euros.com, 99designs, UpWork ou DesignCrowd par exemple, je vous conseille toujours de choisir une spécialisation.

Par exemple, vous pouvez devenir infographiste. C’est un concepteur artistique qui crée des supports de communication visuelle (site internet, page DVD, affiche, brochure, branding et packaging, etc.) Mieux encore, vous pouvez affiner votre rôle et devenir graphiste multimédia, infographiste 2D ou 3D.

Sinon, il est également possible de devenir maquettiste. Dans ce cas, votre mission est d’intervenir sur la mise en page de tous types de documents imprimés (livres, brochures, magazines, journaux, etc.) ou numériques (livres numériques, pages web, etc.)

Par ailleurs, vous pouvez également choisir de devenir graphiste webdesigner. Dans ce cas, votre principale mission consiste à concevoir ou à améliorer des éléments graphiques comme le design d’un site web, les illustrations, les bannières, les animations, etc. Vous devez avoir des compétences en langage informatique, car vous serez emmené à collaborer avec un développeur web.

Et pourquoi ne pas devenir illustrateur ? Ce métier consiste à traduire un concept ou un texte en image. Vous pouvez travailler sur l’illustration d’une couverture d’un livre, d’une bande dessinée, d’une affiche, d’un article de presse, etc. Vous devez maitriser les différentes techniques comme le dessin, l’aquarelle, le collage et bien d’autres encore.

Bien évidemment, vous pouvez choisir de cibler uniquement les agences web, les entreprises œuvrant dans la communication et le marketing, les entreprises de jeu vidéo, etc.

Sinon, vous pouvez vous spécialiser uniquement sur un seul logiciel PAO comme Photoshop, Illustrator, Canva, InDesign, etc.

Le gros avantage de la spécialisation, c’est le fait de pouvoir proposer un tarif plus élevé, surtout si vous évoluez en tant que graphiste indépendant. Et pour cause, vous aurez plus de notoriété par rapport à un graphiste généraliste.

Avoir le sens de la communication et du relationnel

Quand je parle du sens de la communication, je veux parler du sens artistique. L’emploi graphiste consiste à faire passer un message, à attirer l’attention du public cible et à exprimer une identité visuelle à travers les différents supports de communication.

Ainsi, vous devez avoir plusieurs qualités comme la créativité, la minutie, et la réactivité. En plus de votre talent et de votre passion pour le design, vous devez être capable de vous adapter aux besoins clients, sans pour autant négliger les règles de base de la conception graphique (le système de grille, les zones chaudes, le chemin visuel, les typographies adaptées au message à véhiculer, le choix des mots, le choix des couleurs, etc.)

C’est là qu’intervient le sens du relationnel. Vous devez savoir saisir rapidement les attentes de vos clients. Ensuite, vous devez savoir partager, échanger et communiquer avec ces derniers. Et surtout, n’oubliez pas que le client est roi ! Il est possible que vous ayez un client qui n’a pas du tout une bonne culture graphique. Ainsi, vous ne devez pas avoir peur des critiques, car cela fait partie du métier.

Par ailleurs, vous serez souvent emmené à travailler dans la pression. Entre le remplissage d’un cahier de charges jusqu’à la livraison client, il peut y avoir de nombreuses périodes de rush, c’est-à-dire, des éventuelles modifications à la dernière minute. Être un bon graphiste freelance, c’est être capable de gérer cette pression.

Être un bon graphiste, c’est savoir travailler en équipe

Si vous travaillez dans une agence de communication ou dans une agence de publicité, l’esprit d’équipe est logiquement une qualité à avoir. Cependant, il me semble important de souligner que vous serez toujours emmené à travailler en équipe, même en étant travailleur indépendant.

En effet, un client peut travailler avec plusieurs prestataires. Par exemple, vous devez travailler avec le community manager choisi par le client pour concevoir des visuels pour les réseaux sociaux. Autre exemple, vous pourriez être emmené à collaborer étroitement avec un développeur web pour réaliser des visuels pour un site web.

J’espère avoir pu vous aider pour devenir un bon graphiste. Maintenant, vous pouvez créer votre propre site WordPress pour vendre votre service ou passer par des plateformes pour graphiste freelance.

Vous avez aimé cet article ? Donnez-nous du courage en laissant 5 étoiles ! 🥰

0 / 5

Your page rank: