Avis DesignHill : L’alternative à 99designs est-elle une meilleure solution ?

Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest
Dans cet article, je vais vous donner mon avis DesignHill, une autre plateforme dédiée aux graphistes designers.

Table des matières

Dans cet article, je vais vous donner mon avis DesignHill, une autre plateforme dédiée aux graphistes designers. Alors, est-il intéressant de s’inscrire sur ce site en tant qu’indépendant ? Vaut-il mieux que 99designs ? Le point !

À propos de DesignHill

Avant de vous donner mon avis DesignHill, je vais d’abord vous présenter brièvement ce site. Créé en 2014 par Rahul Aggarwal et Varun Aggarwal, deux designers indiens, DesignHill est à ses débuts une plateforme de concours de design. Ces co-fondateurs ont constaté les difficultés de nombreuses entreprises pour obtenir des visuels uniques et de grande qualité.

Du coup, ils ont décidé de créer un site internet sur lequel ces entreprises peuvent facilement faire le choix à travers des propositions de design de différents artistes et designers graphistes.

Au fil des années, la communauté des graphistes designers a grandi. Elle compte aujourd’hui plus de 125 000 membres actifs dans plus de 52 pays dans le monde.

Les services proposés par DesignHill

Les services de design graphique proposés par DesignHill ne cessent d’évoluer. Outre le concours de design, elle est également devenue une plateforme de mise en relation des graphistes freelances avec leurs potentiels clients.

En tant que designer graphiste, vous pouvez aussi vendre vos œuvres d’art sur PrintShop (illustration, design de T-shirt, image design, cartes de visite, free vector et bien d’autres encore…) Une autre façon de gagner de l’argent en tant que graphiste freelance !

Par ailleurs, DesignHill vous permet de choisir une activité dans différentes niches de conception (création de logo, conception d’identité visuelle, webdesign, UX/UI design, conception de designs de T-shirt, création de couvertures de livre, packaging, etc.) Chaque artiste et designer présent sur la plateforme dispose d’une liberté de création graphique.

L’anglais est la langue principale utilisée. Toutefois, cette plateforme pour graphiste freelance est disponible en plusieurs langues (français, allemand, italien, arabe, espagnol…) Sauf qu’il s’agit d’une traduction générée par Google.

C’est déjà un petit bémol pour certains débutants en graphisme. Tout comme sur 99designs, vous devez comprendre l’anglais pour devenir graphiste et trouver des missions freelances plus facilement sur DesignHill.

En outre, DesignHill est également un générateur de logo. Tout le monde peut l’utiliser pour dessiner un logo sans aucune compétence de conception requise. Cette fonctionnalité repose sur un système de glisser-déposer.

Comment y gagner de l’argent ? Mon avis DesignHill

Comme énoncé plus haut, pour trouver des missions freelances sur DesignHill, vous avez plusieurs possibilités. Premièrement, vous pouvez participer à des concours de design organisés par des clients potentiels.

Deuxièmement, vous pouvez être contacté directement par ces derniers dans le cadre d’un projet privé. Sinon, il vous est possible d’inviter vos propres clients à passer par la plateforme pour passer leurs commandes.

Et la dernière source de revenus des graphistes, c’est la vente de vos visuels et de vos designs sur la plateforme.

Le concours de designs

Il existe des centaines de concours de design organisés par jour sur DesignHill. Vous pouvez les choisir et y participer en fonction de votre niche de conception et en fonction du prix proposé par le client.

Ce dernier donne un brief et les designers vont participer au concours. En effet, les concours dans le cadre du forfait le moins cher pour les porteurs de projet durent généralement cinq jours. Vous pouvez proposer plusieurs propositions de designs dans l’espoir d’être gagnant. Par exemple, chaque graphiste designer est limité à 4 propositions dans le cadre d’une création de logo.

En fonction du brief client, vous pouvez livrer le design en format JPEG, PNG, BMP ou en format d’application pour Photoshop (.psd) ou pour Illustrator (.eps).

Cependant, il convient de noter que certains concours ne sont accessibles qu’aux graphistes designers de niveau expert. C’est notamment le cas si un porteur de projet a payé un supplément pour que son concours soit réservé à des designers hautement qualifiés ou mis en avant sur la plateforme.

Si vous voulez mon avis DesignHill sur les concours de design, cela donne un certain avantage pour les clients potentiels et non pour les graphistes designers. Il n’est pas rare que vous perdiez beaucoup de temps dans la création graphique. Au final, vous perdez le concours et donc ne recevez aucun paiement. C’est aussi l’inconvénient de 99designs si l’on va comparer ces deux plateformes.

Toutefois, je vous conseille toujours de participer aux concours auxquels vous avez accès rien que pour booster votre portfolio. En effet, il vous est possible de réutiliser vos designs si vous n’êtes pas élu gagnant, car vous gardez vos droits d’auteur. Autrement dit, vous pouvez les montrer à d’autres prospects. Cela leur permet d’avoir une idée de la qualité de votre conception graphique.

D’ailleurs, sachez qu’un client peut vous inviter personnellement à participer à son concours de design. C’est souvent le cas s’il a déjà lancé le concours alors qu’après il trouve votre portfolio intéressant.

Le projet individuel

Si vous êtes contacté directement par un prospect, c’est parce que celui-ci souhaite préserver une certaine confidentialité dans son projet de création visuelle. Dans ce cas, vous êtes libre de fixer le tarif en tant que graphiste freelance. Il doit tout simplement commencer à partir de 5 $. Vous devez également spécifier votre délai de livraison et les fichiers inclus dans chaque prestation.

Toutefois, notez bien que la concurrence est rude sur DesignHill. Il n’est pas rare que ce prospect fasse jouer la concurrence avant de choisir un profil de designer graphiste.

Le fonctionnement d’un projet privé est simple : un client accepte votre devis de conception graphique, il doit payer à l’avance DesignHill. Une fois que la mission freelance est terminée et que le client est satisfait de votre travail, la plateforme versera le paiement sur votre compte, en retirant ses commissions (soit 15 %). Les solutions de paiement disponibles sur DesignHill sont Paypal et Skrill.

Par ailleurs, plus un client monte en gamme, plus il peut bénéficier d’options. À titre d’exemple, dans le cadre d’une création de logo, vous ne pouvez proposer que quatre options de logo pour un forfait le moins cher et des options en illimité pour un forfait le plus cher.

Par rapport à 99designs ou au Graphiste.com, la communauté de designers sur DesignHill est plus réduite. Une bonne raison de se faire une place sur le site pour gagner de l’argent en tant que graphiste freelance. Cependant, il faut souligner que vous devez payer un abonnement mensuel de 149 euros pour pouvoir utiliser ses services.

La vente de design sur PrintShop

Comme je vous le disais plus haut, DesignHill est également une plateforme de vente de designs.

Donc, vous pouvez facilement proposer en vente vos créations graphiques. Et ce, quelle que soit leur niche de conception (logo, design de T-shirt, polices de caractère, image design, brand design, free vector, widget, etc.

Le fonctionnement de ce service est simple : vous devez d’abord configurer votre compte PrintShop et créer ou télécharger vos conceptions graphiques. Ensuite, lorsqu’un client achète un produit avec votre design, DesignHill s’occupe de l’impression, de l’expédition et du service client. Ensuite, vous serez payé.

De plus, c’est gratuit ! DesignHill ne facture aucune commission sur la vente de visuels graphiques. Une occasion d’avoir une source de revenus passifs sur le site, car vous fixerez votre propre prix.

Il convient de noter que DesignHill propose également un programme d’affiliation qui vous permet de gagner entre 7 à 20 % de commission. Je ne vais pas m’attarder sur ce point. Renseignez-vous sur le site pour plus d’informations !

Avis DesignHill : le verdict

Maintenant, si vous voulez mon avis DesignHill, alors oui, c’est une vraie alternative à 99designs. Elle propose des concours de design et des projets one-to-one (projet individuel). Vous pouvez également booster votre portefeuille client en vendant vos créations graphiques sur PrintShop ou en devenant un affilié.

Toutefois, il faut comprendre l’anglais pour espérer gagner de l’argent en tant que graphiste freelance sur DesignHill.

Je regrette également le fait que seul le gagnant dans le cadre d’un concours sera payé à la fin de la mission. De plus, le nombre de retouches est en illimité. Vous ne pouvez pas refuser la demande des clients tant qu’il s’agit d’une petite révision. N’hésitez pas à négocier un paiement, si besoin.

Et enfin, la concurrence est très élevée. Si vous êtes un graphiste débutant, vous aurez plus de difficultés à faire des ventes. Du coup, je préfère recommander d’autres sites plus généralistes comme BeFreelancr, Fiverr ou 5euros.com si vous êtes un graphiste sans compétence à valoriser dans votre portfolio.

Vous avez aimé cet article ? Donnez-nous du courage en laissant 5 étoiles ! 🥰

0 / 5

Your page rank: