Mon avis sur Malt (anciennement Hopwork)

Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest
Vous connaissez peut-être la plateforme de freelances (ou plutôt de développeurs) Malt.fr ? Dans cet article je vous donne mon avis.

Table des matières

Souvent considérée comme une sorte de grosse SSII (Société de Service et d’Ingénierie Informatique) ou une ESN (Entreprise de Services du Numérique) pour son grand nombre de programmeurs freelances, Malt.fr est en fait une plateforme de freelances qui met en relation freelances et grosses entreprises.

🤔 C’est quoi Malt.fr ?

Malt.fr (anciennement appelé Hopwork) est une plateforme pour les travailleurs indépendants (développeurs, graphistes, rédacteurs, etc.). Le but de ce site est la mise en relation entre des prestataires et des entreprises plutôt à gros budget (entreprises du CAC40 ou startups qui ont levé des fonds).

Comme on va le voir, Malt propose surtout des freelances dans le domaine du développement web (front-end et back-end) et dans le marketing digital. Donc la plupart des professions de free-lances ne seront pas concernés par Malt. Mais rassurez-vous, on verra en fin d’article des alternatives qui seront peut-être mieux adapté à votre métier.

La page d’accueil de la plateforme de freelances Malt.fr

👍 Les avantages de Malt

La plateforme française Malt a de nombreux avantages. C’est clairement une belle plateforme pour un codeur souhaitant trouver une mission de temps en temps. Comme on le verra, ce n’est pas si simple d’avoir ses premiers clients sur Malt, mais ça n’empêche pas que la plateforme a beaucoup de qualités.

L’inscription sur Malt.fr est rapide

Quand on s’inscrit sur la plateforme, il suffit de remplir son profil pour pouvoir être visible. Pas besoin de créer de service comme sur BeFreelancr.com, 5euros.com ou Fiverr.com par exemple. C’est parce que le concept est différent.

Sur des plateformes comme BeFreelancr, 5euros et Fiverr, on doit créer un ou plusieurs services, et ensuite les clients achètent les services. En revanche, c’est un peu différent sur Malt puisqu’il n’y a pas de services. Vous devez vous vendre vous, en quelque sorte. En remplissant votre profil vous indiquez vos compétences et votre tarif.

On peut demander des recommandations extérieures

Pour bien commencer sur la plateforme, on peut demander des recommandations de personnes avec qui on a travaillé par le passé (ce qui peut convaincre de nouveaux clients de nous faire confiance). C’est un très bon moyen de gagner en crédibilité pour trouver ses premières missions.

Vous pouvez aussi mettre quelques images de votre portfolio. Par exemple, si vous faites de la création de site web, ça peut être intéressant de mettre quelques captures d’écran de sites Internet que vous avez créé. Là aussi ça vous permettra de rassurer vos clients potentiels.

Les clients ont un gros budget

La cible de Malt.fr, ce sont les grands comptes. Des entreprises avec un gros budget mais préférant travailler avec des consultants indépendants pour la flexibilité que cela offre. Donc quand un consultant indépendant propose un TJM (Tarif Journalier Moyen) à 500€, ça ne choque pas l’entreprise.

C’est évidemment plus difficile de proposer ce type de facturation à une TPE ou à une micro-entreprise. Mais cet avantage à son désavantage comme on le verra juste après. Comme vous le verrez, il n’y a pas une plateforme de mise en relation parfaite, elles ont toutes leurs avantages et inconvénients.

👎 Les inconvénients de Malt

Selon votre profil, Malt ne sera peut-être pas la meilleure plateforme pour vendre vos prestations de services. Voyons donc ensemble les inconvénients de cette plateforme.

Ce sont surtout les développeurs expérimentés qui vont trouver des missions

Comme je le disais, Malt.fr est surtout fait pour vous si vous êtes programmeur. Mais en plus de ça, la plupart des clients demandent une solide expérience. Et on peut le comprendre, les clients sont de grosses entreprises qui veulent être rassurées. Elles vont donc vers des profils avec beaucoup d’expérience.

Si vous êtes un développeur indépendant et que vous débutez, je vous conseille d’utiliser dans un premier temps des plateformes comme BeFreelancr ou La crème de la crème. Ça vous permettra d’augmenter votre exéprience, de vous créer un portfolio et d’avoir des recommandations.

Vous aurez sans doute peu d’offres de missions

Même si la plateforme fonctionne très bien et qu’il y a un grand nombre de commandes mensuelles, ces commandes sont concentrées sur un petit nombre de freelances. Je connais personnellement 3 développeurs avec des profils très différents qui se sont inscrits sur Malt et qui ont eu au total… 0 commande.

Pourtant, ils avaient tous les trois un très bon profil et des recommandations. Ils ont chacun reçu des messages privés d’entreprises qui ne cherchaient pas à trouver un freelance, mais qui voulaient les recruter en CDI. Certaines propositions étaient assez intéressantes, mais d’autres étaient assez douteuses.

Il faut faire des devis (souvent pour rien)

En début d’article, je disais que l’inscription était rapide. C’est un avantage qui a son inconvénient ! Parce que sur BeFreelancr ou 5euros.com par exemple, vous créez vos services (ça prend un peu de temps) mais ensuite vous pouvez trouver des clients facilement et surtout sans se prendre la tête.

Parce que sur ce genre de plateformes où vous déposez des services, le client achète ou n’achète pas, parfois il pose une question, mais c’est simple et rapide. Sur Malt, le client potentiel envoie un message pour expliquer son projet. Et ensuite le travailleur indépendant envoie son devis. La plupart du temps, il n’y a pas de réponse après.

Quelles sont les alternatives à Malt.fr ?

Si vous êtes rédacteur/rédactrice, traducteur/traductrice ou encore graphiste, Malt ne sera pas adapté à votre métier. Et si vous êtes développeur freelance, webmaster ou intégrateur, voici les meilleurs sites si vous avez la sensation que Malt n’est pas fait pour vous :

  • BeFreelancr.com : La plateforme pour freelances avec programme de parrainage
  • Upwork : Le site de missions freelance à destination des clients anglophones
  • La crème de la crème : Le site qui sélectionne les freelances sur leurs diplômes

Vous avez aimé cet article ? Donnez-nous du courage en laissant 5 étoiles ! 🥰

Mon avis sur Malt (anciennement Hopwork) Vous connaissez peut-être la plateforme de freelances (ou plutôt de développeurs) Malt.fr ? Dans cet article je vous donne mon avis.
5 1 5 1
0 / 5

Your page rank: