Comment trouver une mission freelance ?

Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest
Mission en freelance : les meilleurs moyens pour trouver chaussure à vos pieds. Ce guide vous en dira tout.

Table des matières

Selon Eurostat, la France est le berceau de 930 000 indépendants. Aussi appelé freelancer, un indépendant est une personne exerçant un travail ou une mission de manière indépendante et qui n’entretient pas nécessairement une relation de longue durée avec un employeur particulier et peut même en avoir plusieurs à la fois. Pour ces professionnels d’un nouveau genre, une question se pose toujours : comment trouver une mission freelance quand on ne peut compter que sur soi ? Connectant clients et acheteurs, les plateformes apparaissent comme l’une des meilleures réponses à cette question.

Pourquoi 11,4 % des travailleurs ont décidé de devenir indépendants ?

Par le passé, décrocher un CDI était le rêve de tout professionnel qualifié. Après des études plus ou moins longues, c’est le sourire aux lèvres qu’il lie son destin à celui d’une entreprise. Et puis les choses ont changé… Aujourd’hui, rien qu’en France, 11,4 % des professionnels en activité sont des indépendants. Rédacteur web, graphiste, architecte, … Ils sont tombés sous le charme des nombreux avantages qui accompagnent ce mode de vie particulier. Ainsi, selon une étude réalisée par and.co, pour 40 % des personnes concernées, devenir indépendant s’inscrit dans une démarche de développement personnel. Envie de renouer avec vos racines… Besoin de faire des choses qui comptent… Les freelances sont des artistes de génie qui veulent juste pouvoir laisser libre cours à leur créativité.

Pour 27 % des panélistes, pouvoir aménager son emploi du temps était le principal leitmotiv. Grâce aux plateformes pour freelances, ils peuvent travailler comme ils l’entendent, restant ainsi maîtres de leur temps. Seuls 7 % des indépendants sont devenus indépendants dans l’espoir d’avoir un meilleur revenu. Après avoir constaté à quel point, il était facile de trouver un emploi indépendant, ils n’ont pas hésité longtemps avant de démissionner. Que ce soit pour renouer avec eux-mêmes, avoir un meilleur équilibre entre vie privée et vie personnelle ou se noyer dans l’or, les freelances prennent plaisir à se lever chaque matin. Sachant qu’ils peuvent compter sur l’ubiquité des plateformes pour trouver des clients, comment pourrait-il en être autrement ?

S’inscrire sur des plateformes freelances

Une plateforme freelance est un hub avec lequel les sponsors et les freelances se rencontrent. Certaines plateformes comme 5euros sont généralistes, permettant à une myriade de spécialités de trouver une mission en freelance. Graphistes, rédacteurs, Webdesigners, développeurs… Tout le monde peut venir proposer ses microservices. Parmi ces plateformes, BeFreelancr est l’une des plateformes françaises les mieux appréciés. D’autres plateformes, en revanche, ont opté pour la spécialisation. Par exemple, pour les projets de rédactions ou de traductions d’articles, il y a TextBroker. Pour tout ce qui tourne autour de l’informatique, il y a Informatik, etc. Concernant cette plateforme, la compétence en la matière compte pour les adhérents.

Attention tout de même… Il ne suffit pas de créer un compte à la va-vite sur les plateformes de freelance pour trouver des missions. Pour séduire les potentiels clients, le professionnel doit fournir des détails sur ses travaux antérieurs. Cela implique de savoir comment calculer votre ADR, d’être précis sur votre talent et de mettre en valeur votre expertise.Sur les plateformes de freelance, il est recommandé de miser avant tout sur un talent principal. Ainsi, un développeur C+++ aura plus de chances de décrocher des missions qu’un graphiste/développeur ou un développeur C++/Java/PHP/Python.

La confiance des prospects augmente avec l’expertise du freelancer dans son domaine. Et ce n’est pas tout… Avant de publier l’annonce, mettez-vous à la place du client. Quels mots clés va-t-il taper pour trouver une solution à son problème ? Enfin et surtout : calculez correctement votre tarif journalier moyen (ADR) et respectez-le. Même s’il est tentant de proposer des prix extrêmement bas, sur le long terme, cette stratégie montre rapidement ses limites.

Que faire avant de trouver un emploi indépendant ?

Autrement dit, comment s’assurer que chaque mission remportée en tant que freelance est optimisée ? Malheureusement, peu de freelancers sont en mesure de bien fixer leur tarif ou d’accomplir leurs tâches administratives. Sans ces compétences essentielles, même le meilleur programmeur informatique ne durera pas longtemps en tant que pigiste. C’est pourquoi, avant de se lancer dans le monde des travailleurs indépendants, il faut savoir choisir la bonne entreprise de portage salarial.

Après cette étape, il reste à définir exactement sa rémunération. Combien facturer pour chaque service ? Comment ne pas être dans le rouge après avoir acquitté ses charges ? Grâce à son outil de simulation, certaines plateformes se sont imposées depuis plusieurs années comme un outil indispensable pour obtenir des réponses claires à ces questions cruciales.

Vous avez aimé cet article ? Donnez-nous du courage en laissant 5 étoiles ! 🥰

0 / 5

Your page rank: