Pourquoi devenir freelance ?

Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest
Dans cet article, on va voir ensemble pourquoi devenir freelance et prendre son indépendance. Nous verrons 7 raisons de devenir freelance.

Table des matières

De plus en plus de personnes choisissent de devenir freelance. Parfois juste après leurs études, mais le plus souvent après avoir été salarié pendant plusieurs années.

Dans cet article, on va voir ensemble pourquoi devenir freelance et prendre son indépendance. Nous verrons 7 raisons de devenir freelance dès maintenant !

Raison #1 ❖ Ne plus avoir de patron sur le dos

Quand on fait des sondages pour savoir pourquoi les freelances ont voulu devenir freelance, la première réponse est souvent : « Pour être plus libre ». Et comme on va le voir avec ces 7 raisons de devenir freelance, il y a une vraie notion de « choix » et de « liberté ».

Et la première chose qui fait qu’on se sent libre quand on est freelance, c’est de ne plus avoir de patron sur le dos. Alors vous allez me dire que maintenant on a des clients, c’est vrai, mais on peut les choisir.

Quand on est indépendant, on est notre propre patron.

Personne ne nous dicte ce qu’on doit faire. On choisi notre manière de travailler, notre façon de faire. Et personnellement, c’était la première raison qui m’a poussé à devenir indépendant, avant même l’argent ! Et pourtant c’est très important, on y reviendra. 😉

Raison #2 ❖ Choisir avec qui on travail

Vous en avez marre de votre collègue qui vous parle bien trop près de votre visage pour vous raconter son week-end ? En devenant freelance, vous n’aurez plus à supporter des collègues imposés.

Le travail indépendant ne veut pas dire que vous aller être obligé de travailler seul. Vous pouvez choisir de travailler en équipe. Pour certains projets, vous pourrez si vous le souhaitez, travailler avec d’autres freelances que vous appréciez et avec qui vous aimez travailler.

Raison #3 ❖ Choisir ses clients

Quand vous êtes freelance, vous pouvez, ou plutôt vous devez choisir vos clients ! C’est très important de ne pas travailler pour tout le monde et de bien sélectionner les personnes avec qui vous avez envie de travailler.

Nous avons tous des caractères différents, et parfois, le feeling ne passera pas avec certains prospects. Dans ce cas, expliquez-leur simplement que vous ne pourrez pas effectuer la mission.

Vous devez avoir du plaisir à travailler avec l’entreprise cliente. Et je vous rappelle que ce sont des clients, pas vos patrons ! Il n’y a donc pas de lien de subordination entre vous et la société cliente.

⚠️ Attention : Un client ne peut pas décider de vos tarifs, de vos horaires ou encore de vos conditions de travail. Si c’est le cas, c’est qu’il y a un lien de subordination, et votre contrat de prestation peut être requalifié en contrat de travail.

Raison #4 ❖ Choisir ses missions

En tant que travailleur indépendant, vous pouvez choisir vos clients, mais aussi vos missions. Si un client que vous appréciez vous propose une mission que vous détestez faire, rien ne vous empêche de dire non.

Dans ce cas, je vous conseille de trouver un confrère qui pourra gérer la commande de votre client. Ça vous permet de trouver la solution pour votre client. Parce que ce qui compte pour lui, c’est que sa mission soit faite.

Le freelance doit avoir des missions qui l’intéressent et qui lui font prendre du plaisir dans son travail. Parce que si vous prenez du plaisir, vous ferez du bon travail et vos clients seront satisfait.

Sachez que vous pouvez trouver des missions assez facilement sur des sites de mise en relation entre indépendants et clients potentiels comme Malt (anciennement Hopwork) ou BeFreelancr par exemple.

Raison #5 ❖ Choisir ses tarifs

Nous n’avons pas encore parlé d’argent, et pourtant c’est un sujet très important. Et non ça ne doit pas être tabou. Vous offrez un service qui apporte une valeur à votre client, c’est absolument normal que vous soyez bien rémunéré pour ça.

En tant que freelance, vous pouvez choisir vos tarifs. Pour cela, je vous conseille de réfléchir à votre taux journalier. On apprend à le calculer ensemble dans ma formation « Vivre du freelancing en 7 heures par semaine ».

En effet, la tarification et la facturation font partie de votre mission freelance. Vous devez savoir chiffrer vos missions comme un artisan sait chiffrer ses chantiers.

Pour bien fixer vos tarifs, vous devez prendre en compte :

  • Votre salaire net espéré
  • Vos charges sociales (les cotisations sociales dépendront de votre statut juridique)
  • Et votre taux d’imposition sur le revenu

Raison #6 ❖ Choisir son lieu de travail

Il y a une chose de géniale avec le métier de freelance, c’est de pouvoir travailler d’où on veut, à partir du moment où on a une connexion Internet (indispensable dans la plupart des cas).

Vous voulez travailler en jogging chez vous arrêter de travailler à 15h00 pour regarder NetFlix ? Vous pouvez ! Si vous préférez travailler dans un café, vous pouvez aussi. À moins que vous préfériez le coworking ? Il y a de plus en plus de superbes espaces de coworking, comme par exemple celui où j’étais à Rouen, Now Coworking.

Mais j’ai aussi de nombreux clients qui travaillent en voyageant (ou qui voyagent en travaillant). 🤔

On appelle ça « être digital nomad ». Et c’est un mode de travail qui se répend de plus en plus. D’ailleurs, beaucoup de personnes ont rejoint ma formation dans le but de devenir digital nomad et d’emporter leur business dans leur sac à dos. Je trouve ça génial !

Très belle vidéo de Bruno Maltor : « Travailler en voyageant : Être digital Nomad »

Raison #7 ❖ Choisir ses horaires

Et enfin un autre avantage d’être freelance, c’est de choisir ses horaires. Certaines personnes sont plus du matin et aiment finir de travailler tôt. D’autres personnes aiment travailler tard le soir, ou même la nuit.

Ce sont les choix de chacun, et c’est ce que permet le travail indépendant. Quand on est dans un statut de salarié, on ne peut pas dire à son patron :

J’aimerais travailler la nuit patron !

Un salarié, 3 secondes avant de prendre une soufflante par son patron.

Je parle des horaires, mais vous pouvez aussi choisir vos jours de travail. Si par exemple vous voulez accompagner (ou même entraîner) vos enfants au foot le mercredi après-midi, vous pouvez le faire. Cet exemple me vient aussitôt, parce que pendant plusieurs années, j’ai entraîné mes neveux au foot, et j’avais la chance de les voir progresser chaque mercredi et samedi !

Envie de devenir freelance ?

Comme vous pouvez le voir, il y a pas mal de raisons de devenir freelance. Alors oui, il y a aussi des inconvénients à devenir plus indépendant (comme vous pouvez le voir ici). Mais je pense que les avantages sont supérieurs.

D’ailleurs, si vous lancer vous fait peur, sachez que vous pouvez rester dans le salariat et commencer votre activité en micro entrepreneur (auto entrepreneur).

Et si actuellement vous n’avez pas d’activité professionnelle, raison de plus pour vous lancer : Vous créez votre propre emploi !

Amicalement,
David.

Gagnez de l'argent avec nos concepts

Minimum 450 × plus rentable que le Livret A